Le Cèdre de l’Atlas de Chevigny : un parfum de montagne

3 mai 2022

Quotidien

277687992_469091294961353_1569184788690512246_n

Le cèdre de l’Atlas de Chevigny. Une chevelure verticale couvre son écorce, tel un feuillage de dreadlocks qui se dresse à tomber par terre.

Le Cèdre de l’Atlas pleureur, face au gymnase des Iris de Chevigny. Des rameaux dans un écrin vert.

Sous sa carapace du plus bel effet, il s’impose par son envergure presque humaine. Une chevelure verticale couvre son écorce, tel un feuillage de dreadlocks qui se dresse à tomber par terre.

Majestueux, sa silhouette pendule comme une musique aux 4 vents, planté et pendulaire, il donne l’air de se déplacer sur place prêt à s’envoler.

 

277702227_368550765285916_7709160212357779611_n

Au centre de sa cape, au coeur de son essence

Au centre de sa cape, j’entre dans son essence, je dégage quelques mèches aux reflets gris-argenté pour y entrer. Je suis caché par son étoffe, son écrin vert. Le temps d’un instant, un parfum de montagne massif me porte sur les hauteurs de l’Atlas.

P. M

 

À propos de chevigny saint sauveur autrement

Voir tous les articles de chevigny saint sauveur autrement

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus