Jean-François Stévenin, l’artisan du 7ème Art

28 juillet 2021

Quotidien

218233912_340777177680066_154576746419910544_n

J. F. Stévenin et P. Bouchitey dans le film Lune froide ( collection perso)

Le technicien, comédien réalisateur Jean-François Stévenin s’est éteint.

Il faisait partie des acteurs d’ailleurs, l’artisan du 7eme art, ceux qui servent un film comme sur un plateau. Jean-François Stévenin était de cette trempe, sauvage aux yeux bleus des profondeurs.

Un réalisateur,  un second rôle de premier plan.

Avec Stévenin nous nous sommes croisés sur le dernier téléfilm de Maurice Dugowson  « Ils n’avaient pas rendez-vous », avec comme tête d’affiche Dominique Sanda et Jean-François Stévenin. C’était en 1991, j’ai 25 ans, je suis régisseur adjoint, au coeur de l’action.

Quand tu as la chance d’avoir J. F. Sétevenin dans le casting, tu sais que les nuits vont être courtes, les jours sauvages et solides. 

 Acteur autodidacte et délicieux, chaque scène du film est un acte simple et prodigieux. Un plan de tournage calé sur son timing, j’étais chargé de m’occuper de lui, du réveil au coucher, un tournage enchanté du Luxembourg à Alençon.

Sensations de vivre à la table des grands, je buvais du petit lait, pas de trop faut pas pousser. Un peu confident sur les bords, 1 mois de proximité avec un artiste sans prise de tête, c’était le sens de la fête.

Un alien des plateaux télés, à la marge, une nature cosmique qui se mettait en danger pour vivre sa vie comme une récréation. Un enfant sauvage, libre comme l’air.

Sincères condoléances à sa tribu.

P. M

05

Stévenin et Domique Sanda..
Téléfilm de 1991, à l’époque j’étais régisseur adjoint, un tournage puissant de rencontres.

 

À propos de chevigny saint sauveur autrement

Voir tous les articles de chevigny saint sauveur autrement

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus