La chevauchée fantastique

20 juillet 2021

Quotidien

 

208671532_498407774798239_52253387000912367_n

À l’ouest d’Eden. (P. M et J. C)

 

Le fil de ta vie en écran géant quand tu vas revoir ton ami, ta copie conforme. Retisser les liens du temps qui part en morceaux, aux oubliettes.

Un double effet kiss cool, un ami, un frère sans le sang mêlé, une histoire sans fard. Un  paradis pour nous. Un lien d’amitié doublé d’un beauf  comme lien de parenté. Marié à sa soeur, le scénario ne recul devant rien, cheval au galop ce n’est pas de trop pour Geronimo.

Des retrouvailles amicalement vôtre dans les hautes plaines de la Loire. Un puits de volcan à la pierre à feu, sans écran de fumée. Un calumet comme signe du destin. Passage au Saloon obligé, les portes battantes s’ouvrent à bras ouvert, je commande un Indien au coeur Grenadine. Je fais pâle figure devant la cavalerie de l’estaminet.

Accoudé sans comptoir, mon pote arrose mon arrivée comme un nouveau départ. Je suis attendu à la monture, nos cheveux poivre et sel pigmentent nos racines jusqu’à la pointe, des crins blancs aux regards cavaliers qui chevauchent les sentiers pour se composer à notre allure.

Aux confins des sentiments nous traversons nos mémoires vives des horizons lointains pour demain.

Du désert à la clairière, au clair de dune, en éclaireur, nous escortons la diligence de nos vies. Une chevauchée fantastique sur toutes les pistes, à l’ouest d’Éden.

Flèche braisée.

P. M

 

 

 

 

,

À propos de chevigny saint sauveur autrement

Voir tous les articles de chevigny saint sauveur autrement

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus