Côté jardin, côté voisin

26 mars 2020

Quotidien

 

IMG_1277

Côté jardin ouvert avec la voisine Isabelle. La haie de troène en a fait les frais, une clôture sans frontières pour prendre l’air.

Confi

Nous avons la chance d’avoir un jardin, un confinement qui nous laisse une porte ouverte pour voir plus loin, un privilège au-delà des pâtures, de la nature. En effet, en plus de l’Éden retrouvé qui est de taille, nous avons une voisine Chevignoise remarquable, c’est Isabelle, elle a les yeux bleus et verts, ça dépend du moment.

Voisin, voisine, d’ un commun accord tacite, nous avons décidés d’ouvrir le champ des possibles en remontant la herse, plus de paroi entre nous,  la haie de troène qui nous séparait en a fait les frais, une coupe rase, au pied, qui dégage le visage du paysage.

Une ouverture sans clôture entre nous et ça veut dire beaucoup. Un espace ouvert pour se mettre au vert et prendre un verre sans ombre mais lumière. Un lopin de terre sans filtre, sans branches et sans frontières.

Un parloir naissant ouvert 24h/24h sans rien qui nous séparent. Nous faisons causette à tue-tête sans brise-vue, un poumon d’oxygène qui aère nos cellules de confinement, côté voisin, côté jardin.

P. M

, , , ,

À propos de chevigny saint sauveur autrement

Voir tous les articles de chevigny saint sauveur autrement

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “Côté jardin, côté voisin”

  1. Lebeuf Dit :

    Je voudrais faire un démenti qui c’est dit dans chevigny, les personnes interdites d’aller au jardin (sinon amende ).es ce vrai.?.vu les infos je pense que non ,tant mieux. Bon courage

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus