Frédéric Courdier, du livre à la livre

Posté le 9 février 2018 par chevigny saint sauveur autrement dans Quotidien

IMG_1553 (2)

Il y a des gens  qui parcourent leurs vies avec multiples trajectoires, «dirigeant» leur existence au gré des vibrations, des rencontres. Frédéric Courdier cumule les personnages, un globe-trotter de l’artistique . Un parcours d’art d’art avec la manière avec des études de lettres et de théâtre à Strasbourg. Le théâtre National de Strasbourg (TNS), l’antre des planches.

Frédéric Courdier, sa passion c’est l’écriture, les bons mots, les textes, la poésie. Le monde qui l’entoure c’est le «fruit» de sa raison, observateur de la romance avec passion, point à la ligne. Le jeu de sa vie c’est de raconter des histoires et ça fait 45 ans que ça dure.

Frédéric n’est pas à son coup d’essai, les nouvelles les recueils, les chapitres, les actes doux c’est son intrigue, sa «pomme» d’Adam, son relief à fleur de peau.

Marchand ambulant de fruits et légumes sur le marché de Chevigny et romancier. De la terre à la plume.

 Tous les parchemins mènent à la plume, même aux légumes, des ingrédients de qualité pour une belle recette, c’est du pareil au même, un trait-d’union à toutes les saisons.

En effet, Frédéric Courdier est commerçant ambulant sur le Marché dominical de l’Ogive de Chevigny-Saint-Sauveur, un fidèle du marché depuis le début de son ouverture (29 sept 2013) mais aussi un écrivain romancier, un destin sur les lignes de son front, comme un nouveau départ, avec son livre «Vendetta mon amour» , un roman contemporain, un palais intime qui brille d’écriture, une rêverie de son héritage au bout des pages (124).

Alors, du livre à la livre il n’y a qu’un fil c’est son profil, ça pèse dans la balance de masse ou pas, une ponctuation alignée, une histoire sentimentale, un prix à payer parsemé de primeur. Une récolte tendre et fondante à croquer, le poids d’une plume à l’encre légère, le champ des possibles pour des grammes de papiers, un grain de liberté par-dessus le marché.

P. M

IMG_1546 (2)

Frédéric Courdier, de la terre à la plume, du livre à la livre.

  • Frédéric Courdier à retrouver tous les dimanches sur le marché de Chevigny-Saint-Sauveur, version fruits et légumes.
  • «Vendetta mon amour» dans toutes les bonnes librairies, un autre roman est en cours d’écriture.

https://www.amazon.fr/Vendetta-mon-amour-Fr%C3%A9d%C3%A9ric-COURDIER/dp/2376311187

index

2 Commentaires le “Frédéric Courdier, du livre à la livre”

  1. BRUNO

    il aurait du ecrire le scenario de la balance !!!!

  2. chevigny saint sauveur autrement

    C’est une question de mesure

Répondre à BRUNO

D'autres nouvelles

Photo insolite

Titanic, le monde du silence

Titanic, le monde du silence

Photographies des musiciens du Titanic publiées par le principal syndicat ...

Une famille avenue d’Amboise

Statue, monument, Avenue d’Amboise, au bout de l’égalité. Comme une allégorie… ...

Saint-Eloi, une enclume, une oeuvre.

1er article du blog http://chevignysaintsauveurautrement.fr/  En levant la tête, une rencontre ...

Souriez, vous êtes filmés

La voiture StreetView de chez Google Maps sillonne la commune de ...

Miss Chevigny, un casting pour un diadème

Vous résidez sur la commune, les organisateurs de Miss Chevigny ...

Le grand chemin

Planter de fruitiers Des arbres et des enfants. Les « armes » de la ...

Tel maître, tel chien

Trop mignon « Assis, couché, debout », tout l’art d’éduquer son animal de ...

Florissimo, un monde presque parfait

C’est qui le Boss… Emission Florissimo à voir et à revoir WC ...

La permanence volante des élections départementales

Un binôme à toute allure Coucou, c’est nous Mais qui est au ...

Florissimo, sort de terre

Florissimo Hall 2 RDC Parc des expos de Dijon Hall 1 ...

Quotidien

Aux Baguettes d’Or, la cuisine du cœur

Aux Baguettes d’Or, la cuisine du cœur

Le restaurant chinois Aux Baguettes d’Or de Quétigny fête ses ...

La Cordo-Mobile

La Cordo-Mobile se stationne tous les vendredis place de la ...

Dites-le avec des fleurs

  Le bouquet de Laurine de Chevigny, un sacré bouquet pour ...

Saint-Valentin, mon coeur balance

Le 14 févier c’est le RDV des amoureux, même jour, ...

Le masque et le costume

Nil, la magie Vénitienne, un défilé de haute couture. Vous ne ...

Frédéric Courdier, du livre à la livre

Il y a des gens  qui parcourent leurs vies avec ...

Un club de fléchettes électroniques à la brasserie FCJ

L’affaire est faite, la cible est atteinte, l’association fléchettes électroniques ...

La corbeille aux saveurs, une affaire de goût

Jean-Pierre Du pain, du vin… et d’autres trésors Une corbeille de saveurs La ...

Chantal Louis, une artiste libre.

Chantal Louis est native de Dijon, mais c’est à Chevigny-Saint-Sauveur ...

Damien Poyard, l’accordéon jusqu’au bout des doigts

  Damien Poyard déplacera, emportera les foules. En effet, les passionnés ...

Restaurant le Cap Nord, on dirait le Sud.

  Estelle et Laurent, gérants du Cap Nord Une belle équipe en ...

Le square des vignes

  Une belle trouvaille, le square des Vignes de Chevigny City, ...

Des cyclos et des maillots

Ce samedi de la saint Blaise un terrain gras pour ...

L’effet papillon

A Dijon les «papillons» volent, pas de couleurs sur les ...

Looking Dog, la beauté du geste

  La femme qui murmure à l’oreille des chats La Chevignoise Sophie ...

La fête de l’escargot c’est pour bientôt

    La troisième fête de l’escargot c’est pour bientôt. En effet, ...

Objectif lune bleue

De la terre à la lune il n’y a qu’un ...

Alaskan Clee, la musique dans la peau

C’était un samedi soir sur la terre, avec un concert ...

La police municipale dimanche inclus

  La police municipale de Chevigny City (P. M) c’est toute ...

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus