Bassam Sallit, la grande traversée

Posté le 28 octobre 2017 par chevigny saint sauveur autrement dans Quotidien

DSC_0876 DSC_0879 DSC_0883 DSC_0884 DSC_0889 P1000328 DSC_0874 

Bassam Sallit est né à Beyrouth, ses racines. Dans les années 1975/1976, seul, il doit quitter sa terre natale, la guerre civile frappe la capitale du Liban. L’exode à 18 ans, famille à quai, un déchirement. Partir pour survivre. Muni d’un visa de touriste Français, il traverse les mers pour une escale à Chypre, puis la France et Dijon, sa nouvelle terre d’accueil, le bon accueil, comme un signe.

Sam pour les intimes, s’inscrit à la faculté de médecine de Dijon, peut-être guérir les autres, pour panser ses plaies du départ forcé du Liban.

A cette époque en 1982, l’étudiant déjeune à la Brasserie/cafétéria/station Shell en face du campus, c’est sa cantine. Sam est un client régulier de la cafétéria, le propriétaire veut vendre le complexe, Le jeune Sam flair l’opportunité, il reprend le commerce, le client devient commerçant étudiant, diplômé d’un DUT de biologie, Bac + 2. 

En 1989, Il est engagé au sein du renommé laboratoire Bruant à Dijon. La blouse blanche lui semble étroite, une mer trop calme. La prochaine « grande traversée », aventure de Sam Sallit arrive assez vite, les courants sont favorables, de 1990 à 2003 il est gérant du Bar/tabac/PMU le Milkbar, amarré Bld de Strasbourg à Dijon. Une belle affaire comme on dit, mais le capitaine au long cours va accoster sur d’autres rives pour un autre équipage.

Le 1er janvier 2004 c’est à Chevigny-Saint-Sauveur qu’il va jeter son ancre. Sam, l’aventurier devient gérant du : « Au Bon Accueil » Hôtel/Restaurant/Bar/PMU du centre-ville. Un commerce familial réputé, tenu par la famille Marc.

2004-2009 des années florissantes, fastes pour SAM et l’équipe du Bon Accueil, atteignant jusqu’à 12 employés. A ce jour se sont 3 fidèles salariés qui restent sur le navire, la belle équipe sur le pont. Le vent souffle fort, il faut tenir la barre.

Depuis 2 années l’entreprise connait la crise, la conjoncture et autres, les zincs ne sont plus à la fête. Le restaurant est fermé depuis Novembre 2015.  L’hôtel, le bar et les chevaux sont toujours en piste pour vous servir. 

Actuellement l’établissement « au bon accueil » est toujours en vente, en attente d’un nouveau vent pour d’autres rivages.

Une nouvelle aventure se dessine pour Mr Sallit, qui veut dire Orateur, tribun en Libanais. Entouré de ses enfants brillants, ses petits enfants ses amis, Sam reste debout. Les défis, c’est sa vie. Il les connaît les traversées périlleuses, tel un armateur naviguant sur les océans calmes et agités, ne pas échouer.

Sam garde toujours le cap de l’espérance. Sa terre d’accueil, ses racines, ses patries sont en lui, comme une force, un guide au goût de cèdre. Le vent ne l’emportera pas ni les Alysés contraires, le gouvernail garde le cap.

Article publié en Août 2016.

P. M

 

Cature

Sam Sallit, devant au Bon Accueil de Chevigny

DSC_0875 DSC_0874 Capure Capture

 

 

9 Commentaires le “Bassam Sallit, la grande traversée”

  1. insomniac

    Bien dommage que le seul hôtel de notre commune soit dans une telle situation :( Bon courage à vous M. Sallit et à votre équipe….

    • chevigny saint sauveur autrement

      les commerces portent beaucoup, trop seul dans la ville

  2. titelolo

    Hello Sam, gros bisous et bon courage pour la suite. On en a fait « Au bon Accueil » il fût un temps ! Bon vent à toi dans la bonne direction. Bisou

  3. ROCHERY

    Depuis 1987 SAM, avec le sourire et le respect du client
    Bon Courage à toi pour un nouveau défi ( de Cèdre…)
    Jean-Yves te soutiens

    • chevigny saint sauveur autrement

      Sam aime les défis.
      respectueusement votre.

  4. BRUNO

    le libanais ne cédre jamais..

  5. chevigny saint sauveur autrement

    Un arbre au parfum d’orient

  6. BRUNO

    orient en emporte le vent

  7. chevigny saint sauveur autrement

    Orient express, l’info du train train quotidien

Répondre

D'autres nouvelles

Photo insolite

Titanic, le monde du silence

Titanic, le monde du silence

Photographies des musiciens du Titanic publiées par le principal syndicat ...

Une famille avenue d’Amboise

Statue, monument, Avenue d’Amboise, au bout de l’égalité. Comme une allégorie… ...

Saint-Eloi, une enclume, une oeuvre.

1er article du blog http://chevignysaintsauveurautrement.fr/  En levant la tête, une rencontre ...

Souriez, vous êtes filmés

La voiture StreetView de chez Google Maps sillonne la commune de ...

Miss Chevigny, un casting pour un diadème

Vous résidez sur la commune, les organisateurs de Miss Chevigny ...

Le grand chemin

Planter de fruitiers Des arbres et des enfants. Les « armes » de la ...

Tel maître, tel chien

Trop mignon « Assis, couché, debout », tout l’art d’éduquer son animal de ...

Florissimo, un monde presque parfait

C’est qui le Boss… Emission Florissimo à voir et à revoir WC ...

La permanence volante des élections départementales

Un binôme à toute allure Coucou, c’est nous Mais qui est au ...

Florissimo, sort de terre

Florissimo Hall 2 RDC Parc des expos de Dijon Hall 1 ...

Quotidien

Les sapins du Morvan près de chez vous

Les sapins du Morvan près de chez vous

Le compte à rebours avant Noël a commencé, pour ceux ...

Un P’tit marché de Noël au grand cœur

  Grosse affluence sur le P’tit marché de Noël, un événement ...

Machine à laver en plein air à Chevigny

  Une nouvelle offre au service des Chevignois sur le parking ...

Quand on arrive en ville

Quand on arrive ville, on arrive quelque part, la neige ...

L’arbre qui cache la forêt

Dans la vie, il arrive souvent qu’un détail capte notre ...

Mon beau sapin, roi des Ayers

Les « illuminations » de noël Au «centre» commercial Les Ayers de ...

Le réseau libéré, délivré

La voie est libre Dernièrement, le réseau des eaux usées dans ...

Ça bouge vraiment aux Ayers de Chevigny

Si si, ça bouge vraiment au «centre commercial» Les Ayers ...

Une association Chevignoise sur le Raid Amazones

L’association Chevignoise «un enfant peut sauver un arbre» a été ...

La classe de neige

A la ferme du château de Chevigny-Saint-Sauveur vous trouverez les ...

Les Catherinettes à la fête

A La Sainte-Catherine de Vesoul, il y a foule, mais ...

Anthony Valerio, le petit prince

               Libre comme l’air de l’accordéon. Anthony, sa vie c’est le thé ...

Les feuilles se ramassent à la peine

  Dans «tes prés verts» tu ramasses les feuilles à ...

Quetigny Club Entreprises, une mixité à plusieurs

Lundi 20 novembre 19H15. Sur l’invitation de Sébastien Dupin, Président de Quetigny ...

Victoria, expo-vente de bijoux

Samedi 25 novembre  de 10 h à 12 h, venez ...

Soirée cabaret, chapeau les artistes

    Une pluie d’artistes sur la piste, de l’ombre à la ...

Billard à Chevigny, un double effet Eight Pool

32 billards à l’Ogive de Chevigny, un double effet Eight ...

Cavavin : Le Beaujolais au masculin et féminin

  La Cavavin de Chevigny-Saint-Sauveur vous invite à déguster le Beaujolais ...

Illuminations de Noël

Les éclairages de Noël s’installent sur Chevigny City, les années ...

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus