La femme d’à côté

27 octobre 2017

Quotidien

P1010921

Parmi tous les ronds-points de ma vie, il n’y en a qu’un qui me fait tourner la tête à Chevigny, c’est cette dame blanche immaculée, dit « Les jets de la Vida ». Entre Pallach et Allende, au volant de ma bagnole je tourne autour de la femme espagnole. Sans trop la fixer, de crainte de me rater et de finir dans le B P dans le rayon des bas-côtés, je poursuis ma route sans m’arrêter.  Au prochain passage, j’irai m’asseoir à ses côtés, côte à côte, de plus près. Me voilà sur le terre-plein central comme un intrus. La femme assise a tout d’une grande, nue, elle m’impressionne, son étoffe est ailleurs.  

P1010920

Drôle d’endroit pour une rencontre

Je reste debout à sa hauteur, je n’ose lui parler. Un peu surpris, moi le premier, les conducteurs défilent autour de nous  version farandole. La « femme publique » à la peau fine, le visage fatigué et le regard au loin. Je crois qu’elle s’en fout de moi, elle ne me regarde même pas. Je suis sur son terrain, un îlot de fortune, entre terre et eau, l’air de rien une femme libre au corps puissant, une dame de cœur, la tête haute dans tous ses combats, pas besoin de compagnie. Je retourne à ma place, dans ma carrosserie je m’efface. La femme d’à côté entre Pallach et Allende, je tourne en rond• A suivre…

P M

P1010919

, , ,

À propos de chevigny saint sauveur autrement

Voir tous les articles de chevigny saint sauveur autrement

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “La femme d’à côté”

  1. BRUNO Dit :

    c ‘est très Ardent comme article

    Répondre

  2. chevigny saint sauveur autrement Dit :

    Fanny, vivement dimanche

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus