Saint-Eloi, une enclume, une oeuvre.

5 juin 2016

Photo insolite

photo 2 (4)rencontre insolite au centre-ville de Chevigny. c'est qui ? Un saint

1er article du blog http://chevignysaintsauveurautrement.fr/ 

En levant la tête, une rencontre insolite dans le centre-ville :  une statue avec comme voisin d’en face, un marronnier. Un nez à nez face à un Saint. A ses pieds, un symbole : une enclume, qui permet d’identifier Saint-Eloi.

 P. M

,

À propos de chevigny saint sauveur autrement

Voir tous les articles de chevigny saint sauveur autrement

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “Saint-Eloi, une enclume, une oeuvre.”

  1. Michel BAVEREL Dit :

    Les vestiges du passé… par Bernard Ravier
    Découverte insolite : la statue de Saint Eloi
    Découvrir la statue… Il faut lever la tête et bien regarder derrière le feuillage du marronnier pour découvrir ce saint Eloi niché depuis plus de cent ans sur la façade de l’ancienne auberge Marc devenue depuis l’hôtel restaurant du Bon Accueil.
    Identifier le personnage.
    L’attribut ou symbole qui accompagne un Saint permet de le reconnaître, ainsi l’enclume sculptée au pied du personnage permet de savoir qu’il s’agit de St Eloi
    Qui était Saint Eloi (590 – 659)
    Né dans le Limousin, il fait son apprentissage d’orfèvre à Limoges.
    Puis son talent l’amène à travailler pour le roi de France Clotaire II qui en fait son trésorier. On raconte qu’il réussit à fabriquer deux trônes avec l’or prévu pour un seul. Il devient le conseiller du roi Dagobert, fils de Clotaire II. Plus tard, il devient évêque, et il passera le reste de sa vie à fonder de nombreux monastères (Noyon, Tournai, Saint-Quentin). La légende lui attribue des prodiges, parmi lesquels la section de la patte d’un cheval pour le ferrer plus facilement, et sa remise en place. Il aurait, un autre jour, pincé, avec une tenaille, le nez du Diable déguisé en femme …
    Saint Éloi, habillé en évêque, tient un instrument d’orfèvre, ou parfois de forgeron (marteau, enclume ou tenailles).
    Pourquoi a t’ il été installé là ?
    La famille Marc qui dirigeait l’auberge précise qu’autrefois ce genre de relais de poste accueillait les voyageurs avec leurs chevaux qui étaient ferrés ici. C’est sans doute la raison de l’installation de ce Saint Éloi à cet endroit.

    Répondre

  2. Michel BAVEREL Dit :

    Oublié de préciser. Source: « 4 pages » octobre 2011

    Répondre

  3. stephanie Dit :

    Le pauvre Saint Eloi partira bientôt aux oubliettes avec ce projet grotesque de restaurant panoramique au autre complexe immobilier qui remplacera d’ici qqs mois toute la mémoire chevignoise.
    Adieu la famille Marc, adieu la famille D’Orléans qui fut longtemps le maraîcher de chevigny derrière notre ancienne poste avant même l’école Albert Camus, bonjour le gigantisme des structures modernes et froides.Comme si Chevigny avait besoin de restaurant panoramique alors que jamais nous ne rivaliserons avec notre mère Dijon capitale de la cité de la gastronomie…..
    Quand l’argent et la politique font faire du grand n’importe quoi, au mépris de nos valeurs ancestrales, au mépris de tous les habitants d’un quartier que l’on ne consulte même pas, heureusement que le ridicule ne rue pas…
    Petite église de la Sainte Trinité veille sur l’âme de nos ancêtres avec tout l’amour que tu pourras encore leur apporter toi qui restera la seule ancienne au millieu de toute cette laideur moderne et froide sans âme.

    Répondre

  4. chevigny saint sauveur autrement Dit :

    Panoramique City, c’est la loi du marché

    Répondre

Répondre à chevigny saint sauveur autrement

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus